Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> > Station de comptage

Station de comptage des poissons migrateurs de la Risle

Présentation de la station


La reconquête de la Risle et de ses affluents par les poissons migrateurs est depuis longtemps, un objectif fort de la Fédération de l'Eure pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (FDAAPPMA27). Depuis 2022, les travaux effectués sur le barrage de la Madeleine, permettent aux poissons migrateurs d'accéder au bassin versant. Pour remonter vers l'amont de la Risle, leur unique voie possible est le bras de contournement de l'ouvrage des 7 vannes construit en 2017 et muni d'un dispositif de franchissement piscicole (visualiser le chemin de migration). Afin d'évaluer les opérations de Restauration de la Continuité Ecologique (RCE) effectuées sur le bassin de la Risle, la Fédération s'est investie dans l'installation d'un système de vidéo-comptage au niveau de ce bras de contournement. Cet outil permet d'une part de quantifier les passages de poissons migrateurs et d'autre part de capturer des spécimens afin d'approfondir les connaissances scientifiques (génétiques, radio pistage, etc.). Télécharger la plaquette d'information

Principe de fonctionnement

Voir l'image en grand Plan de fonctionnement de la passe-à-poissonsUne fois passé l'ancien barrage de la Madeleine, le poisson ne peut pas franchir le barrage des 7 vannes (rouge). Il emprunte donc la passe à poissons, à travers les plots en béton (violet). Ne pouvant franchir les grilles (orange), il les longe pour passer par le couloir (vert) du système de vidéo-comptage (bleu) permettant de filmer le passage des poissons. À noter qu'il est possible de remplacer le système de comptage par une cage-piège permettant de capturer des poissons à des fins scientifiques. Une station de biométrie pour la mesure et la pesée des poissons après piégeage, est présente à proximité (jaune).

Sysytème de vidéo-comptageVoir l'image en grand Schéma du système de vidéo-comptageLe système fonctionne avec un principe de détection de mouvement : à chaque passage de poissons un enregistrement vidéo est effectué. Les fichiers vidéo sont sauvegardés quotidiennement sur un serveur informatique à distance. Ensuite, un technicien de la Fédération analyse et compile les données (identification, taille, sens de migration).

Vidéos des passages à la station


Caméra de la station

EN DIRECT

Une caméra est installée au sein du dispositif et filme en continu le couloir de passage que les poissons empruntent. Le flux vidéo en direct de cette caméra est retransmis en temps réel ici.

Caméra de la station

EN DIRECT

Grâce à ce dispositif automatique de vidéo-comptage, chaque poisson franchissant le dispositif dans un sens ou dans l’autre est filmé et enregistré. Les opérateurs peuvent ainsi les identifier et les dénombrer. Des fichiers d'enregistrements vidéo sont ainsi créés, enregistrés et mis à disposition dans le module ci-dessous. Vous pouvez y retrouver les vidéos des max. 50 derniers passages à la station (les plus récents de l'année en cours) pour chacune des 3 principales espèces migratrices du bassin de la Risle : La truite de mer, le saumon atlantique et la lamproie marine. Une vidéo correspond au passage d’un individu, l’heure et la date exactes du passage sont mentionnées dessus. L’onglet « autres espèces » contient des passages de l'année en cours des nombreuses autres espèces de poissons qui peuplent la rivière. L’onglet « Best of » est une compilation des passages remarquables, toutes années confondues. Cet onglet sera enrichi au fil du temps et des passages des poissons.

Nombre de passage à la station


Le système permet d’identifier et de dénombrer les poissons qui franchissent le dispositif. Ces résultats sont bancarisés et analysés. Vous pouvez retrouver dans le tableau ci-dessous une synthèse de ces résultats pour l’année en cours. Il présente pour chaque espèce les effectifs comptabilisés chaque mois. Voici quelques règles pour bien comprendre ce tableau et les valeurs qui y sont renseignées :

  • Il se peut que parfois l’identification de l’espèce soit impossible pour les opérateurs (notamment en période de crue où l’eau est très sale), dans ce cas les passages sont enregistrés sous la mention « Indéterminé ».
  • Un poisson peut tout autant franchir le dispositif en montant ou en dévalant. Un poisson en montaison est compté comme « 1 » et un poisson en dévalaison est compté comme « -1 ». C’est pourquoi, certaines cases peuvent comporter la valeur 0 (cela signifie qu’il y eu autant de passages dans les deux sens) ou encore des valeurs négatives (cela signifie qu’il y eu plus de passages en dévalaison)
  • Une case avec la valeur « - » signifie que l’espèce n’a pas été observée au cours du mois en question, c’est à dire qu’il n’y a eu aucun passage.

Le dispositif a été mis en service le 18 octobre 2022.

Synthèse de l'année 2023 à télécharger ICI

Tableau Croisé Dynamique avec Graphique

Pour aller plus loin...

Pour aller plus loin :

Fédération de l'Eure
Pêche & Protection
Milieux Aquatique